Loading...

Microbiote intestinal

Commençons par la terminologie.

Qu’est-ce que le microbiote ?

Le microbiote vient du grec ancien et signifie, micro = petit, biote = vie. C’est l’ensemble des micro-organismes présents au sein d’un écosystème particulier.

Les micro-organismes sont les bactéries, les virus, les champignons unicellulaires (levures) et les protistes (algue verte, amibes) formées en une communauté dense et diversifiée dont on a recensé plus de 1500 espèces. Les micro-organismes sont invisibles à l’œil nu mais peuvent être observés au microscope.

Je parle ici du microbiote intestinal, (écosystème intestinal) qui vient du grec, oïkos = demeure et sustêma = assemblage.  L’écosystème est l’ensemble d’une communauté biologique, constituée d’organismes vivants (biocénose) et de son milieu environnant (biotope). La biocénose et le biotope constituent deux éléments indissociables qui réagissent l’un sur l’autre pour former un système plus ou moins stable, l’écosystème.

L’écosystème intestinal rassemble le microbiote intestinal et la muqueuse intestinale. Probablement, l’écosystème le plus complexe du monde vivant.

Les nouvelles technologies ont permis de définir la composition du microbiote intestinal, du rôle de sa symbiose avec l’organisme humain et ainsi pouvoir justifier aujourd’hui que l’équilibre du microbiote est un facteur clé de la bonne santé.

Dans nos intestins, les micro-organismes qui forment le microbiote sont au nombre d’environ cent mille milliards ! (1014 ), pèsent environ 2 kg et vivent en symbiose avec l’hôte (l’humain).  Que de bouches à nourrir chaque jour !!

Aujourd’hui cet écosystème intestinal est considéré comme un organe à part entière qui joue un rôle fondamental pour notre santé. Le rôle de sa symbiose avec l’organisme humain est vital.

Nous avons trois millions de gènes, mais ce qui est important c’est qu’ils sont tous en relation avec le microbiote intestinal. Chacun des sites corporels correspond à une niche écologique spécialisée et caractérisée par ses propres consortia microbiens, des dynamiques communautaires différentes et des interactions étroites avec les tissus. Ces bactéries se retrouvent partout, dans le système respiratoire (nez, bouche, pharynx), la peau, l’appareil urogénital, mais le plus étudié est le microbiote intestinal. Le microbiote directeur chez l’homme est celui de son intestin. Sans ce microbiote qui vit en nous, nous sommes morts !

Aujourd’hui, avec des équipements de dernière génération, des analyses globales ont permis d’étudier les étapes d’installation du microbiote intestinal après la naissance, les grands équilibres au cours de la vie et leur rupture en cas de conditions pathologiques. Ce qui a convaincu médecins et scientifiques que des pans entiers de la physiologie et de la pathologie se jouaient entre l’hôte et le microbiote et que ceci est porteur de grands espoirs en matière de prévention et de traitement.

Le microbiote sera probablement la révolution médicale la plus incroyable de ces prochaines décades.

La Cleveland Clinic, l’une des principales références dans le secteur médical aux Etats-Unis vient de publier une liste des dix innovations médicales les plus importantes à venir. En première place vient le microbiote, c’est le numéro 1 au hit-parade des innovations médicales de demain, dans la prévention, le diagnostic et le traitement des maladies.

« L’homme est un hybride, primate, microbe… »

2018-04-29T18:28:37+02:00